Gravures...

Dura lex, gravures de Ducros Alain

"Dura Lex"
Ce recueil contient un texte et vingt eaux-fortes et aquatintes écrit et gravées par Alain Ducros.
Les vingt gravures originales ont été tirées sur presse à bras par l’auteur.
Cet ensemble de gravures sur cuivre à l'eau-forte et aquatinte a été réalisé de 1975 à 1981.
Il s'inspire librement des gravures de Brueghel L'ancien, des oeuvres de Jérome Bosch et des ouvrages du moyen-age tardif ayant pour thèmes les sept péchés capitaux, les tentations ou la folie des hommes...
Ces gravures procèdent des principes d'écriture automatique du groupe des surréalistes: créer sans le contrôle de la raison, en se laissant porter par le rêve et l'imagination, par des rencontres aléatoires, par des associations d'images ou de mots. „Le beau est étrange“,  „Beau comme la rencontre fortuite, sur une table de dissection, d'une machine à coudre et d'un parapluie.“ Lautréamont
Un texte, qui se veut la transcription de ce processus de création, un équivalent des gravures avec des mots, complète la série.

Cet ensemble de gravures a été exposé en 1982 au FIAPAD à Paris et en décembre 2019 à la médiathèque "Le grand cèdre" de Sanilhac-Sagriès (30)

Gravures,  Alain Ducros

Gravures et Aquatintes en couleurs, 1975-1995
Mémoires d'été, Martigues, triptique, Tue-tête, Demeures d'Hypnos...